En 2019, une étude de faisabilité? Pour quoi faire?

Je parlais récemment avec cette amie qui fait des horaires de dingue dans une banque française mais qui ne rêve que d’une chose : ouvrir son auberge de jeunesse eco-friendly en plein cœur de Nantes. Pas de doute qu’elle a toutes les qualités pour le faire ! Sauf que voilà, ça fait des années qu’elle en parle et qu’elle n’a jamais trouvé le temps de se plonger sérieusement dans toutes les analyses à mener avant de se lancer… Et je suis à peu près sûre qu’elle n’est pas seule dans ce cas-là !

Vous aussi avez ce projet un peu fou (en tout cas c’est ce qu’en dit votre entourage) de quitter votre bullshit job et de vous lancer dans l’ouverture d’hébergements insolites dans la Drôme, dans la reprise d’un vieil hôtel de charme indépendant autour du lac d’Annecy, dans la transformation d’un corps de ferme en chambres d’hôtes à côté du Parc Naturel Régional du Morvan… ?

Ou bien vous gérez déjà un hébergement touristique depuis de nombreuses années mais vous souhaiteriez redynamiser l’activité (en ciblant de nouvelles clientèles, en proposant de nouveaux services…) ?

Enfant du coin ou local d’adoption, vous connaissez bien le territoire et imaginez déjà parfaitement les futurs touristes dans votre établissement. Sauf que bon… On parle quand même de grosses sommes d’argent, et avec votre job à plein temps, vous n’avez pas vraiment le temps d’étudier en détails la viabilité économique et commerciale de votre projet.

Oui, car s’assurer qu’un projet va fonctionner demande du temps. Et c’est là qu’intervient l’étude de faisabilité !

Schéma du parcours de lancement d’un projet

L’étude de faisabilité peut vous assister sur l’ensemble ou certaines parties du parcours de lancement de votre projet. Elle représente un investissement c’est sûr (en général entre 4 000€ HT à 15 000 € HT selon les besoins, la taille du projet et le territoire), mais finalement très limité par rapport aux coûts du projet en lui-même, et encore plus par rapport aux pertes engendrées si jamais le projet échoue… !

Valider la pertinence de mon projet

  • Savez-vous ce qu’il va advenir de ce terrain à vendre à 500 mètres de votre projet ?
  • Est-ce vrai cette rumeur qui dit que les commerces du centre-ville ferment les uns après les autres ?
  • Etes-vous sûrs que tous ces touristes que vous voyez régulièrement sur le territoire ont besoin d’hébergements ? Ne sont-ils pas simplement des excursionnistes, de passage pour la journée ?
  • Les hébergements déjà présents suffisent-ils à satisfaire la demande, tant d’un point de vue quantitatif que qualitatif ?
  • Qu’en est-il de cette légende qui dit qu’il faut forcément faire du haut de gamme pour réussir ?
  • Et surtout quel est l’impact de toutes ces données sur votre projet ? Ou à l’inverse, est-ce que votre projet pourrait permettre de les faire évoluer ?

Analyser finement l’environnement économique et touristique de votre projet est primordial pour la réussite de votre projet. Cela passe par l’analyse de la santé des entreprises du territoire, par l’étude des projets économiques et touristiques en cours, par une compréhension fine de l’offre touristique sur le territoire et notamment de la concurrence (positionnement, fréquentation, projets), histoire d’avoir une vision claire et précise de l’environnement dans lequel va s’insérer votre projet, de ses avantages et inconvénients et de la façon dont le marché devrait évoluer dans les prochaines années. A partir de là, vous aurez déjà des premières indications sur la pertinence de monter votre projet.

Cette première phase se construit généralement via des analyses bibliographiques (chiffres clés, sites internet des acteurs institutionnels, journaux locaux…) et des entretiens (acteurs institutionnels, élu, concurrents…).

Construire un projet adapté au marché et aux tendances de consommation

(Crédit photo : Instagram CoucooCabanes)

A part si vous ouvrez un hôtel en bord de Seine avec vue sur la Tour Eiffel, vous allez sûrement devoir vous battre pour attirer les clients. La première solution face à cela, c’est de proposer un produit tendance et original, adapté aux nouvelles attentes des consommateurs.

Et c’est pour ça qu’il est primordial de faire appel à des spécialistes du marketing touristique pour réaliser votre étude de faisabilité ! Comme dans tout autre secteur, les modes et les tendances évoluent vite. D’où l’importance d’être constamment en veille sur les signaux faibles du secteur et les nouvelles tendances de consommation, en général ou par groupe affinitaire.

Encore une fois, on sait que c’est un travail de longue haleine et particulièrement chronophage. D’où l’intérêt de faire appel à des spécialistes sur la question ! Chez ID Tourism par exemple, nous analysons régulièrement les signaux faibles dans le tourisme sur notre blog, de l’analyse des habitudes de consommation des DINKs aux disruptions provoquées par AirBNB et autres Booking dans l’hébergement, en passant par le développement des séjours apprenants.

A partir de ces analyses, couplées au diagnostic du marché réalisé précédemment, vous pourrez définir précisément les détails de votre projet : positionnement, capacité, type de restauration, activités annexes, clientèle cible…

Confirmer que mon projet vaut le coup financièrement

Pas besoin d’être à l’aise avec les tableaux Excel pour avoir la meilleure idée du monde pour ouvrir un nouvel hébergement touristique. Pour autant, il serait un peu risqué de vous lancer sans avoir validé la viabilité financière de votre projet !

L’étude de faisabilité c’est aussi ça : à partir des données précisées dans les phases précédentes, définir le taux d’occupation que vous pourriez attendre par saison, le prix moyen que vous pourriez espérer proposer, le chiffre d’affaires généré, les coûts engendrés par l’exploitation de vos chambres, votre restaurant, vos différentes activités… Le tout regroupé dans des Comptes d’Exploitation détaillés et aboutissant à un Excédent Brut d’Exploitation et une Capacité d’Autofinancement. En clair : si oui ou non votre projet pourra être rentable et au bout de combien de temps.

Vous hésitez entre ouvrir un gîte familial ou un petit hôtel de charme ? Entre faire une salle de séminaire ou un espace bien-être ? Faire une étude de faisabilité sera justement l’occasion de comparer les 2 options et d’identifier la plus rentable !

Impliquer et embarquer les décideurs du territoire

Peut-être avez-vous déjà le terrain / l’établissement et les autorisations nécessaires pour lancer votre projet. Mais si ce n’est pas le cas, vous allez devoir convaincre les décideurs du territoire de l’intérêt de votre projet pour le développement économique et touristique local. L’étude de faisabilité peut vous aider de 2 façons :

  • En présentant les différentes analyses réalisées sur l’environnement économique et touristique local, sur les tendances de consommation et sur le compte d’exploitation, vous apportez des preuves concrètes de l’intérêt de votre projet, par exemple en termes de nouvelles clientèles à attirer sur le territoire, et donc de retombées économiques supplémentaires !
  • La phase de diagnostic de l’étude de faisabilité a toute son importance dans les relations que vous allez nouer avec les décideurs (élus et techniciens) du territoire : les entretiens réalisés avec eux sont l’occasion de nouer un premier contact, de les impliquer dès la phase de réflexion du projet et de montrer que vous prenez les choses au sérieux en vous présentant avec un expert indépendant pour réaliser votre étude de faisabilité.

Trouver des sous !

Monter un projet d’hébergement touristique n’est pas donné et toutes les collectivités locales ne proposent pas de subventions pour le lancement de nouveaux projets.

Choisir d’être accompagné par un cabinet indépendant pour mener une étude de faisabilité c’est à la fois monter un dossier solide, fiable et chiffré aux yeux de potentiels investisseurs, mais c’est aussi l’occasion de discuter avec un professionnel du développement touristique territorial des différentes options de financement possibles, publiques comme privées.

Alors, convaincus ?

Avec ou sans projet d’hébergement clairement défini, n’hésitez pas à nous passer un coup de fil pour échanger sur le sujet !

Sophie (Suivez moi sur Twitter, je démarre! 🙂 )

Loading...