L’innovation partagée en réponse aux problématiques touristiques des destinations ?

Il n’y a pas à dire chez ID-Tourism la co-création on aime ça ! Guillaume Cromer a d’ailleurs fait un ID-Talks sur le sujet pour parler de l’importance de mettre en place des démarches de co-création avec les différentes parties prenantes au niveau des destinations touristiques. Mais pour aller encore plus loin sur la question, et vous donner tous les secrets de la co-création, nous avons interviewé Mathieu Dupas, spécialiste du sujet. Il est directeur de la société Innovation Partagée qui a pour cœur de métier les démarches d’Innovation Ouverte, ou « Open Innovation » pour les adeptes des termes en anglais. Son objectif est d’aider les entreprises et institutions à imaginer et créer de nouveaux produits ou services en travaillant en co-création afin d’accélérer leurs cycles de développement.

Co-création, Innovation partagée, Innovation ouverte … une explication ?

La Co-création est « un terme générique englobant toutes les démarches d’Open Innovation, terme désignant le fait que l’entreprise ne va pas développer un nouveau produit ou service sur ses propres idées /certitudes ou moyen, mais au contraire aller s’inspirer et s’aider de différents acteurs », nous explique Mathieu Dupas.Et qu’en est-il de de l’Open Innovation ? « Le terme ‘Open innovation’, traduit en français par ‘Innovation ouverte’ – ou encore, terme que nous préférons « Innovation Partagée » – a été promu par Henry Chesbrough, Professeur à la célèbre université américaine de Berkeley. Ce terme définit le processus par lequel une entreprise est capable de faire appel à des idées et expertises en dehors de ses propres murs. L’Innovation Partagée permet également à une entreprise de rentabiliser ses idées / brevets en dehors de son propre marché en les proposant à d’autres entreprises, institutions… »

L’innovation partagée, un nouveau mode de création d’offre

On le voit dans tous les secteurs, on en a déjà parlé dans différents ID-Talks (dont un notamment sur l’implication des habitants dans les politiques territoriales) aujourd’hui la tendance est à la la co-création. Les enjeux et problématiques auxquels font face les destinations sont aujourd’hui trop complexes pour se contenter de travailler seulement en interne. D’autant plus que les influenceurs, socio-professionnels ainsi que les voyageurs/clients et les habitants, demandent à être impliqués… et c’est tout à l’avantage de la destination ! En effet « les bénéfices directs sont une accélération des démarches d’innovation ainsi qu’une diminution des risques habituellement inhérents à une démarche d’Innovation. » En ce qui concerne le secteur du tourisme, Mathieu Dupas nous explique que l’innovation partagée « pourrait permettre de créer des offres plus proches des attentes des touristes, en trouvant plus rapidement les offres qui ‘font mouche’. Il pourrait aussi permettre aux collectivités d’identifier de nouveaux partenaires leur permettant de développer ces offres de façon plus rapide. »

La co-création à portée de mains (ou de clic)

La co-création explose aussi aujourd’hui car il faut le dire, avec le web, les réseaux sociaux, plateformes d’avis de consommateurs etc. rien n’est plus simple que de donner son opinion. Par conséquent, le pouvoir et l’influence des consommateurs sont devenus bien plus importants. Les entreprises sont donc obligées de les intégrer dans le processus et d’utiliser le consommateur, les influenceurs et autres maillons de la chaine comme ressource pour la création d’une offre afin qu’elle réponde au mieux aux attentes des clients. Même si les destinations ont aujourd’hui pris conscience de l’importance de regarder son territoire avec les yeux des visiteurs, les initiatives de co-création restent encore rares. Pourtant, aujourd’hui avec le web, rien de plus simple que de créer et designer une offre avec une communauté virtuelle !

Un exemple d’Innovation Partagée parlant dans le secteur du tourisme est celui de l’Office du Tourisme d’Ancenis. L’Office rencontrait un manque d’inspiration dans la réalisation d’une carte touristique qu’il voulait plus originale que les cartes classiques. L’équipe a alors réuni 32 prestataires pour co-construire ce support qu’ils ont nommé « Nos coins préférés ». Résultat : une « carte touristique » colorée, ludique, qui va à l’essentiel et surtout qui a réussi à créer une certaine proximité avec les visiteurs en incluant des conseils de « gens du coins ».

 

Le Club Med a aussi utilisé la co-création mais cette fois en ligne avec Club Makers, une plateforme sur laquelle n’importe quel internaute peut proposer son idée qui sera ensuite soumise aux votes des autres Internautes puis étudiée par le Club Med pour peut-être être réalisée.

 

Les clés de réussites de Mathieu Dupas pour une innovation partagée réussie

  • Avoir assez de partenaires : savoir comment et où les trouver ? Savoir leur donner envie de travailler avec soi
  • Savoir travailler avec des partenaires aux logiques différentes (ex : monde académique / monde industriel)
  • Respecter la propriété intellectuelle des uns et des autres de façon précise.

 

Pour conclure cet article toujours sur le même registre, ID-Tourism, fervent défenseur de l’Open Innovation, a lancé ID-Share, une rencontre de créativité ouverte pour répondre aux problématiques rencontrées par les destinations. L’objectif est de recevoir des réponses de personnes extérieures au territoire et de bénéficier d’un regard tourné consommateur.

Alors, cet article vous a-t-il convaincu des bénéfices de la mise place d’une démarche d’innovation partagée dans votre organisation ? Où vous l’avez testée, n’hésitez pas à partager vos expériences !

À bientôt,

Maëlle Nègre

Loading...