Innovations touristiques : Top 10 des reconversions culturelles

Vous souvenez-vous du diocèse de Nancy prêt à vendre son église Saint-François d’Assise à la grande enseigne de Fast Food KFC en 2012 ? Fausse bonne idée ? Réelle valorisation ? A vous de juger. 

Actuellement, notre patrimoine bâti représente une source d’inspiration aux projets les plus loufoques. Patrimoine culturel, religieux, industriel ou encore architectural, tout y passe.
Comme le disait Maupassant, « le talent provient de l’originalité, qui est une manière spéciale de penser, de voir, de comprendre et de juger ». ID-Tourism vous propose donc un top 10 des valorisations patrimoniales les plus originales à travers le monde par des activités touristiques ou de loisirs.

N°10 : Tourisme et paranormal. USA

image

Amarré depuis 1946, l’ancien transatlantique Queen Mary est un site incontournable pour tous touristes visitant la Californie. Véritable site historique, il accueille à son bord un hôtel, divers restaurants, des boutiques. Il est également possible de faire une visite guidée historique qui relate notamment les phénomènes paranormaux mentionnés à cette époque. Le paquebot abrite depuis quatre années consécutives, le festival Art Déco.

N°9 : Eglise en librairie, Pays Bas

image

A Maastricht, aux Pays-Bas, une église a magistralement réussi sa conversion. C’est en tant que librairie que l’église Girod ouvre maintenant ses portes et qu’elle est devenue plus populaire que jamais. Désormais véritable attraction, l’ancienne église conserve le même climat. Livres et églises, même combat : lecture, silence, réflexion. 

N°8 : Palais de Justice en hôtel de luxe, France

image

Se rendre au Palais de Justice sans recevoir de sanction c’est maintenant possible. L’ancien Palais de Justice de Nantes s’est mué en hôtel quatre étoiles depuis 2006. Inaccoutumé et original, si vous désirez y passer la nuit, comptez entre 140 et 300 euros la nuit. 

N°7 : Cinéma Utopia, France

image

A Bordeaux, une ancienne église bénéficie aujourd’hui d’un nouveau statut : celui de cinéma indépendant. Le Cinéma Utopia comporte également un bar où se déroulent notamment des soirées en partenariat avec des associations locales, des rencontres avec les réalisateurs ou encore des festivals. Encore une curiosité qui ne manquera pas d’attirer les touristes venus de toute part.

N°6 : Art et désindustrialisation, Belgique

image

Fermée depuis 25 ans, une ancienne mine de charbon belge renaît de ses cendres en accueillant jusqu’en 2012 MANIFESTA, biennale européenne itinérante d’art contemporain. En plus de découvrir des œuvres des dizaines d’artistes, les visiteurs ont également pu découvrir des tableaux de paysages industriels du XIXème siècle ou des wagonnets ayant servi à descendre les fameuses « gueules noires » dans la mine.
Faire interagir l’art et le patrimoine industriel est un moyen de donner un second souffle à ces lieux remplis d’histoire.

N°5 : Une église en dancefloor au pays du Vatican ! Italie

image

Les Italiens font désormais des soirées alcoolisées le samedi soir, et assistent à la messe le dimanche matin. Et c’est dans un même lieu que ces évènements s’y déroulent : une église. N’ayant plus les moyens d’entretenir, ce patrimoine religieux, l’Eglise Saint-Joseph, près de Milan, s’est transformée en discothèque, dernière chance pour continuer à vivre.

N°4 : Se faire masser dans une église ? Ne jamais dire jamais ! Québec

image

Cela se passe à Montréal au Québec, où le Sanctuaire du Rosaire et de Saint-Jude porte désormais le nom du « Saint-Jude Espace Tonus ».  Un sauna dans la nef, des salles d’entraînement près de la voûte, des bains d’hydrothérapie à la place de l’ancien garage du curé, tout a été prévu pour que ce nouvel espace puisse créer une synergie entre le vieux et le moderne, la pierre et le béton. L’ambiance qui régnait dans cette église n’est pas chamboulée. Quiétude, repos, silence sont aussi les maîtres mots d’un SPA.

N°3 : Une ancienne mine de charbon en centre multifonctionnel, Allemagne

image

A Zollverein, en Allemagne, le complexe industriel de mine de charbon a été transformé pour devenir aujourd’hui un centre multifonctionnel pour les arts, la culture, les entreprises de création et les activités touristiques accueillant chaque année près d’un million de visiteurs. C’est en 2011 qu’il fut inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Favorisant l’originalité tout en transmettant sa fonction initiale, le site est divisé en deux parties. L’une est consacrée aux activités récréotouristiques, piscine au cœur des infrastructures avec une grande roue l’été, patinoire longeant le site l’hiver, randonnées pédestres ou cyclables autour des infrastructures.

image

L’autre partie, quant à elle, est dédiée à la découverte de l’usage initial du site, visites guidées illustrées de maquettes, de vidéos, d’accompagnement sonore qui permettent aux touristes d’en apprendre plus sur ce lieu pittoresque.
En plus des activités touristiques, Zollverein est spécialisée dans la diffusion culturelle (concerts, pièces de théâtre, arts visuels, installation du musée Red Hot Design, etc.)
Un exemple à suivre, puisqu’en plus de redorer l’image de ce site industriel délaissé, la mise en tourisme de celui-ci attire toute sorte visiteurs venus soient pour profiter de l’excentricité du lieu ou se familiariser avec l’extraction de charbon.

N°2 : Le Limelight Market Place, USA

image

Avant de se métamorphoser en centre commercial luxueux, le Limelight Market Place de Manhattan se prénommait le Limelight Nightclub, discothèque rendue célèbre par l’inauguration de celle-ci par Monsieur Andy Warhol. Une discothèque en centre commercial luxueux, rien de bien original. Mais là où réside toute la singularité de cet endroit, c’est qu’il fut avant tout une église. Vous pouvez y voir là un remake des marchands du temple des temps modernes ou un excellent coup marketing pour les marques. Au choix ! Mais il n’en reste pas moins que cette église est aujourd’hui l’une des plus visitées de New York City, et certainement la plus rentable !

N°1: Salina Turda, Roumanie

image

Transformer une ancienne mine de sel en centre de loisirs et de santé, tel est le défi relevé haut la main par l’état roumain. Un minigolf, un bowling, un terrain multisports, un amphithéâtre et bien d’autres encore ; le tout entouré d’un lac avec possibilité de se balader en bateau, voici les services proposés dans cet endroit hors du temps et de l’espace. Une belle manière de redonner vie à des endroits délaissés tout en conservant la nature originelle du lieu, facilitant la transmission de la culture de la région par le biais de l’originalité. Je vous invite à découvrir ce lieu envoûté en images, ici.

N’oubliez pas de télécharger notre  nouveau guide pratique sur le thème : “Tourisme culturel : de l’innovation pour valoriser les patrimoines locaux”.

Céline ROMERO ID- Tourism