La station de Chamonix Mont-Blanc reçoit le label Flocon Vert

Après les stations des Rousses en France et de Villars en Suisse, c’est la Vallée de Chamonix Mont-Blanc qui se voit récompensée du label Flocon Vert des mains du directeur de Mountain Riders, Laurent Burget.

Basée à Chambéry, membre du réseau dʼassociations partenaires de la Fondation Nicolas Hulot, lʼassociation Mountain Riders se mobilise depuis 12 ans pour accompagner citoyens et collectivités vers une forme de tourisme de montagne plus responsable. Depuis 2006, lʼassociation édite lʼEco Guide recensant les initiatives positives des stations. Elle se lance aujourdʼhui un défi de taille : encourager les stations engagées en proposant un label de développement durable aux villes et villages touristiques de montagne.

Petite présentation de la Vallée de Chamonix Mont-Blanc et de ses engagements en matière de développement durable.

La Vallée de Chamonix Mont-Blanc est dominée par le massif du Mont-Blanc au sud et par le massif des Aiguilles Rouges au nord, s’étend
sur plus de 17 km de long du sommet du Col des Montets au torrent de Taconnaz.

La Communauté de Communes de la Vallée de Chamonix Mont-Blanc rassemble 4 communes : Vallorcine, Chamonix, Les Houches et Servoz, pour environ 14 000 habitants et 82 000 lits. La vallée compte 100 000 visiteurs en été et environ 80 000 en hiver, les enjeux sont donc bien différents de la gestion de seulement 14 000 habitants à l’année.
La Vallée de Chamonix Mont-Blanc valide les 31 critères du Flocon Vert avec deux actions phares illustrant la politique pionnière et engagée du territoire :

– Transports – Libre circulation sur la Vallée de Chamonix-Mont-
Blanc 

La Communauté de Communes de la Vallée de Chamonix-Mont-Blanc a fortement développé le domaine des transports.

Rencontre avec Pierre Chapet de la Communauté de Communes de la Vallée de Chamonix Mont-Blanc :
“ Le transport est un des axes forts de la politique de la Communauté de Communes de la Vallée de Chamonix-Mont-Blanc. Ainsi, depuis 2005, tout le monde bénéficie de la libre circulation dans les transports. Grâce à ce système, l’ensemble des habitants, résidents secondaires et visiteurs peuvent se déplacer librement sur lʼensemble des lignes de bus et de train entre Servoz et Vallorcine en se munissant de leur carte dʼhôte, résident ou gens du pays. Ces transports permettent une connexion aisée sur l’ensemble de la vallée avec un accès aux principaux points dʼintérêts comme notamment les différents domaines skiables.”

Un service de transport à la demande pour les hameaux isolés et pour les personnes dans le besoin existe également.

D’autres actions phares ont été mises en place plus récemment :
– adoption du schéma de mobilité douce en décembre 2011
– mise en place d’un comité des usagers de transport en commun
– mise en place de pédibus

– Gouvernance – Le Plan Climat Energie Territorial

La Communauté de Communes de la Vallée de Chamonix-Mont-Blanc est engagée depuis Février 2009 dans une démarche volontaire de Plan Climat Énergie Territorial.

Rencontre avec Delphine Rey, de la Communauté de Communes de la Vallée de Chamonix Mont-Blanc :

“La Communauté de Communes de la Vallée de Chamonix-Mont-Blanc est engagée depuis Février 2009 dans une démarche volontaire de Plan Climat Énergie Territorial. Cette démarche qui a comme double objectif la réduction des émissions de gaz à effet de serre et l’adaptation du territoire au changement climatique est initiée pour la première fois en territoire de montagne.”

Afin dʼatteindre les objectifs de réduction signés dans le cadre de la convention des maires (les « 3*20 »), un plan de 184 actions a été mis en place en concertation avec l’ensemble des acteurs du territoire.
Ces actions sont réparties dans cinq grands thèmes : Transport et déplacement, Urbanisme et Habitat, Consommation et Déchets, Tourisme et sensibilisation, Biodiversité et Espaces naturels.

La collectivité n’étant responsable que de 12% des émissions de gaz à effet serre, l’implication de l’ensemble des acteurs est indispensable tout au long du projet. C’est dans ce cadre que des Clubs Climat (2012) ont été mis en place ainsi que plus récemment (2013) un centre de ressources numériques (www.planclimat-valleedechamonixmontblanc.fr) qui permet d’animer en
ligne le réseau des 59 partenaires du Plan Climat.“

Plus dʼinformations sur la démarche de la vallée : http://www.cc-valleedechamonixmontblanc.fr/

Guillaume Cromer

//

Loading...