Petit tour du monde du langage du tourisme responsable….

Elus comme les pires touristes du monde, les français seraient les plus réfractaires aux langues étrangères. Que nenni ! Et pour preuve, ID-Tourisme vous propose aujourd’hui et ce grâce à l’outil Google AdWords, un petit tour du monde des mots les plus utilisés dans les recherches internationales  et leur traduction dans la langue de Molière.

image

Espagne

En matière de tourisme, le pays de la corrida s’y connait. S’ils en ont assez des touristes serrés comme des sardines sur leurs côtes, les espagnols sont majoritairement à la recherche d’agritourisme. En effet, « agroturismo » est le mot le plus composé avec plus de 3.000 recherches mensuelles. L’écotourisme quant à lui se place à la seconde position avec environ 1.300 recherches, bien devant la recherche sur le tourisme durable, « turismo sostenible », qui se situe en bas du podium (470). Les espagnols ont besoin de ruralité ? Qu’à cela ne tienne, accueillons-les à bras ouverts, baguette et bouteille de vin à la main.

image

Castilla y León

Italie

Pizza, pâtes & mafia, nos voisins italiens sont les seuls à exceller dans ces domaines. Et c’est à l’instar des espagnols que les habitants de la Botte font principalement de l’agritourisme. « Agritourismo » est recherché près de 170.000 fois par mois par les italiens. Un engouement rendu possible par la beauté de ses campagnes et la culture qui s’y transmet. Vous souhaitez faire du tourisme durable en Italie ? « Tourismo sostenibile » seront les maîtres mots.

image

Ferme en Toscane

Allemagne

Loin de l’accent chantant de nos voisins latins, la langue allemande possède néanmoins tout son charme. Et ce que les allemands recherchent le plus sur Google en matière de tourisme durable, et bien c’est le « Sanfter tourismus ». Vous avez choisi espagnol LV2 ? Pas de panique, ID-Tourism est là. Avec 1.600 recherches mensuelles, le tourisme « doux » a l’unanimité. Vient ensuite le « Nachhaltiger tourismus », littéralement tourisme durable, avec 480 recherches. Un dernier pour la route, si vous désirez faire des voyages « compatibles », voici le mot d’ordre « Verträglich reisen » (480 recherches mensuelles). Glück !

image

Forêt Noire

Pays Bas

Nous voici maintenant au pays de Rembrandt : les Pays Bas. Si les néerlandais sont des adeptes des modes de transports doux, ils sont pour autant moins enclins à faire du tourisme soutenable comparé à leurs voisins européens. « duurzaam toerisme », textuellement tourisme durable, arrive en tête de peloton avec seulement 260 recherches mensuelles.

image

Marché biologique d’Amsterdam

USA

Partons maintenant de l’autre côté de l’Atlantique. Nos amis américains sont plus prédisposés à faire de l’écotourisme plutôt qu’une autre forme de tourisme responsable. Effectivement, « ecotourism » compte plus de 1.300 recherches mensuelles devant le tourisme durable qui n’est recherché que 880 fois.

image

Parc Yosemite

Canada

Les canadiens anglophones font approximativement les mêmes recherches que leur voisin du sud. « Ecotourism » est le mot à la bouche des canadiens anglophones, avec 470 recherches mensuelles.
Du côté du Canada francophone, l’ « écotourisme » reste le mot le plus recherché sur Google, avec plus de 500 recherches par mois.

image

Québec

Céline ROMERO, ID-Tourism

Vous voulez intégrer tous les comportements des clients internationaux dans votre stratégie de développement touristique ? Cliquez !

Loading...