Quand l’économie collaborative s’attaque à l’expérience touristique

Sharing Economy et Tourisme ?

L’arrivée de l’économie collaborative dans le tourisme a bouleversé le secteur. AirBnB fait évidemment figure de proue en la matière avec ses 250 millions de dollars de chiffre d’affaire en 2013 et sa valorisation à près de 20 milliards de dollars. Il empiète allègrement sur le marché de l’hébergement et fait concurrence aux entreprises du secteur hôtelier bien connus : Accor, Best Western, etc.

Mais ce que l’on sait moins, c’est que l’économie collaborative a aussi bouleversé les rapports entre la destination et les touristes. L’ensemble des start-up ci-dessous s’attaquent au marché des activités des loisirs et du guidage dans les destinations, et ça fonctionne !!

ID-Tourism a décidé de vous montrer quelles sont les possibilités en la matière via 3 Start up qui gagnent à être connues.

La première de ces start-up est Tripbod, fondée en 2007 qui n’est pas encore très connue en France mais est déjà incontournable outre-Atlantique et ailleurs dans le monde.  tripbod.com  est une plateforme permettant aux touristes d’organiser leurs voyages via des « expériences locales authentiques », qui sont créées pour et par la communauté inscrite sur Tripbod.

Le positionnement du site ?

« Personne ne connaît un endroit mieux que les gens qui y vivent, alors qui peut mieux vous guider que les habitants passionnés, et bien informés ? »  Le site vous permet de vous mettre en relation directement avec la communauté des « Tripbod » en coupant tous les « intermédiaires via un espace ouvert, de confiance construit pour l’individualité et la diversité de s’épanouir. » Le succès est tel que cette start up a été rachetée par TripAdvisor pour un montant resté secret jusqu’à présent. Si un acteur aussi puissant que Tripadvisor rachète une start-up, c’est bien qu’il y a un intérêt et que le géant américain souhaite s’attaquer à l’intermédiation !

Néanmoins, les monstres américains de la « sharing economy » ne sont plus les seuls à se positionner sur le secteur du tourisme. La french touch est aussi bien présente sur ce credo.

Quelques exemples

Guide like you, par exemple, est une plateforme permettant de rentrer en contact avec des locaux près à vous faire visiter leur ville. La start-up très récente, créée en 2012, par deux associés co-fondateurs âgés seulement de 23 ans. Ces derniers prévoient déjà une levée de fond de 250 000 euros durant cette année 2015 et de friser les 1500 visites réparties sur Londres, Paris, Toulouse, Amsterdam, Berlin et Barcelone.

Dans le même acabit et basé sur le même mode de fonctionnement, Good spot, une start-up bretonne vous propose de devenir des smartouristes et d’effectuer des visites par le biais des smartguides.

Ainsi, grâce à ces start-up, vous pouvez par exemple programmer une visite des sites les plus connus de Paris via un guide local pour 15 euros par heure. Si vous préférez des visites un peu plus décalées ou avec une thématique précise, c’est aussi tout à fait possible !

Vous pouvez, par exemple, vous programmer une après-midi shopping avec un guide local qui vous emmènera dans les boutiques vintages lilloises durant près de 2h et ce pour 5euros par personne !

En définitive, la sharing economy qui jusqu’à présent se contenter de concurrencer les hébergeurs et les transporteurs et en train de
s’emparer du marché du tourisme dans son ensemble et va surement demain, être le concurrent numéro 1 des tour-opérateurs !

Enfin, quand on voit que Google a lancé récemment le programme Local Guides, on peut se poser quelques questions sur l’objectif final de ce nouvel outil, non ?

On se doute aussi que si Airbnb parle de faire vivre des expériences aux visiteurs et de faire partager des tranches de vie, ce n’est pas anodin ! Lisez cet article, vous verrez !

A bientôt !

Benjamin Malaterre & Guillaume Cromer,
consultants ID-Tourism

Loading...