Etude Prospective du Tourisme


Réaliser un travail de prospective est toujours un exercice délicat intégrant un savant dosage d’analyse, de projection et de créativité. Selon nous, ce travail passionnant doit nous permettre de comprendre les signaux faibles qui permettent de se projeter dans l’avenir mais c’est surtout par le croisement des regards que nous arriverons à déterminer au mieux les nouvelles formes d’itinérance par le biais des nouvelles tendances de la société et donc des futurs clients.

Car oui, l’important dans ce travail de prospective, c’est de savoir percevoir l’évolution des attentes des touristes, des visiteurs, des pratiquants. Etant actuellement dans un monde complètement tourné sur la réalisation d’objets et de prestations sur-mesure, c’est lui qui a encore plus le pouvoir sur les nouvelles pratiques de demain. Les professionnels et autres prestataires ne feront que répondre à leurs attentes.

Il est donc primordial dans ce travail de croiser les regards, d’échanger avec de nombreux acteurs d’horizons différents (professionnels du tourisme, sociologue, historien, chercheur, Génération Y et Z, naturaliste, entrepreneur, influenceur, médias, équipementier sportif, etc.) afin de récolter un maximum d’avis, de points de vue et ainsi d’affiner les signaux faibles. En parallèle, analyser les différentes études prospectives mises à disposition par des bureaux d’études et autres institutions nationales et internationales permettra d’avoir des informations plus globales sur le futur de nos sociétés.

Pour arriver à parfaitement croiser les regards, nous nous appuyons sur un réseau d’experts et de contacts dans différents secteurs afin de les interviewer et de les inviter à participer à des rencontres de voyage prospectif avec de nombreux acteurs variés provenant d’horizons bien différents. En s’appuyant également sur des écoles et universités pour comprendre les attentes des nouvelles générations, nous pouvons compiler les résultats et échanger avec un groupe de travail prospectif en s’appuyant sur des outils d’échange collaboratif comme Slack par exemple.

A travers cette méthodologie, nous pouvons travailler sur différentes questions, que ce soit dans l’évolution d’une forme de voyage, dans l’avenir d’une destination ou encore dans les nouvelles attentes d’un marché.

Loading...